Congrès des Sociétés Françaises de Parasitologie et de Mycologie Médicale 2022

Le congrès conjoint des Sociétés Françaises de Parasitologie et de Mycologie Médicale (SFP-SFMM 2022) s’est déroulé du 21 au 24 juin 2022 à l’UFR Santé de l’Université Rouen Normandie, accueillant plus de 150 chercheurs (scientifiques, pharmaciens, médecins, vétérinaires) principalement Français, mais venant également d’Europe (Belges, Italiens) et d’Afrique (Côte d’Ivoire, Sénégal, Tunisie) et a reflété le dynamisme de la recherche en parasitologie et en mycologie médicale en France. La présence de conférenciers étrangers, Européens (Espagne, Angleterre, Pays-Bas), mais aussi Nord-Américains (USA, Canada) et le nombre de chercheurs présents, a conforté le congrès conjoint SFP-SFMM dans son statut de principale réunion scientifique francophone dans le domaine des infections parasitaires et fongiques humaines et animales.

Un congrès riche en échanges

Dans le contexte de la fin des restrictions de voyage et de contact liées à la pandémie de Covid-19, ce congrès a donné aux chercheurs un cadre unique de rencontres, d’échanges et de discussions sur les derniers résultats de recherche dans une approche interdisciplinaire. Les thèmes du congrès SFP-SFMM 2022 ont porté sur l’ensemble des aspects de la parasitologie et de la mycologie médicale. Les résultats les plus novateurs ont concerné l’étude de la pathogénicité humaine et animale des agents parasitaires et fongiques et leur rôle dans la formation de biofilms au cours des processus infectieux.

SFP-SFMM 2022, les retours des participants

À l’issue de ce congrès, 65 correspondants ont répondu aux 10 questions d’une évaluation post-conférence, anonyme en ligne (via Survey Monkey), et ont apprécié le très haut niveau scientifique des présentations, la présence de spécialistes internationaux reconnus et la possibilité d’échanger, dans des conditions optimales d’accueil et de convivialité, avec d’autres chercheurs ayant des thématiques voisines ou plus lointaines. Ils ont souligné la qualité de l’intendance et du cadre de la réunion. La grande majorité (85%) des correspondants ont déclaré vouloir recommander la participation au congrès conjoint SFP-SFMM à leurs collègues. La réussite du congrès SFP-SFMM 2022 encourage les équipes universitaires de Rouen dans la poursuite de leurs travaux (épidémiologie de la cryptosporidiose et de la giardiose, diagnostic des infections parasitaires gastro-intestinales, agents anticryptosporidiens) et le laboratoire de Parasitologie du CHU de Rouen dans sa mission de laboratoire coordonnateur du Centre National de Référence des Protozooses digestives (étude de l’épidémiologie de ces infections en France). Elle contribue à promouvoir le rôle de l’Université de Rouen comme lieu de réunions scientifiques de haut niveau.

A lire aussi...

3 questions à… Émilie Occhiali et Élodie Alessandri-Gradt pour mieux comprendre cette nouvelle association...
Pour la première fois, Rouen accueille au sein de son UFR Santé des étudiants...